Constipation de bébé : quand aller aux urgences pédiatriques ?

Par adm

Bien qu’avoir un bébé soit un évènement joyeux, il n’en demeure pas moins que ce petit être a besoin de beaucoup de soins et d’attention. En effet, un bébé est fragile et il peut être confronté à certains problèmes de santé comme la constipation. Ce trouble touchant plusieurs nourrissons peut vite devenir inquiétant et requérir un suivi médical. Dans cet article, nous vous disons quand aller aux urgences lorsque bébé est constipé.

Qu’est-ce que la constipation chez le bébé ?

La constipation est la difficulté, voire l’incapacité à évacuer les selles. Chez le bébé, elle est souvent due à une alimentation pas assez adaptée à l’organisme de l’enfant ; ce qui complique l’évacuation difficile des selles. C’est l’un des cas les plus communs en pédiatrie.

À quoi est due la constipation chez le bébé ?

D’une manière générale, on observe la constipation chez un bébé lorsque :

  • Les repas consommés par le bébé ne contiennent pas assez de fibres ;
  • Il n’est pas assez hydraté ;
  • Il a du mal à faire face aux changements dans son alimentation.

Quand s’alarmer ?

Bien que la constipation touche beaucoup de bébés et qu’elle ne soit pas toujours grave, il y a des signes qui ne trompent pas et qui demandent une prise en charge immédiate. Il faut donc consulter un pédiatre lorsque :

  • Votre bébé se tortille et pleure en voulant déféquer ;
  • Des taches de sang apparaissent sur sa couche après la défécation ;
  • Il vomit et a le ventre ballonné ;
  • Il se tord de douleur quand vous le touchez ;
  • Sa température est élevée ;
  • Ses excréments sont très durs et occasionnent des blessures au niveau de l’anus ;
  • Il passe plus d’une semaine sans déféquer. 

Constipation bébé : quand aller aux urgences

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Malgré l’inquiétude que nous pouvons ressentir face à un nourrisson qui n’arrive pas à bien faire sa déjection, il y a des gestes inappropriés qui pourraient mettre en danger sa santé. À titre d’exemple, il ne faut pas faire prendre un laxatif à son bébé pour l’aider à aller aux toilettes, car son système digestif n’est pas encore préparé à faire face aux effets de ce produit. De même, il ne faudrait pas introduire un quelconque objet dans son anus en vue d’aider les selles à sortir : cela pourrait occasionner des douleurs et mettre en péril la santé du nourrisson. Il faut aussi éviter l’automédication et consulter un médecin pédiatre qui donnera les soins appropriés.

Les bons gestes face à la constipation chez le bébé

Si votre bébé ne présente pas un cas grave de constipation et que le mal est bénin, vous pouvez poser de petites actions qui l’apaiseront rapidement.

L’alimentation

La première étape à considérer est l’alimentation. À ce niveau, il faut d’abord penser à bien l’hydrater s’il est en âge de boire de l’eau. S’il est au biberon, il faut s’assurer que la quantité d’eau est suffisante pour la quantité de lait. Aussi, il faut inclure dans son alimentation assez de fruits et légumes tels que le haricot, les épinards, les poireaux, etc. Vous pouvez les préparer sous forme de purée. Les céréales complètes sont, elles aussi, conseillées si votre bébé est déjà en âge de consommer ces aliments. Suivre minutieusement l’alimentation de votre bébé favorise aussi le bon développement de ses muscles

Les massages

Une autre façon de soulager la constipation chez le nourrisson est de lui prodiguer des massages. Ils ont pour effet de favoriser un bon transit intestinal et donc de favoriser la digestion. Il suffit de relever délicatement les jambes du bébé et de les bouger comme si vous le faisiez pédaler. Vous pouvez aussi effectuer des massages circulaires avec votre index et votre majeur autour de son nombril dans le sens de l’aiguille d’une montre.

En conclusion, la constipation infantile n’est pas dans un premier cas aussi alarmant que pourrait l’être un cas de variole de singe. Mais si vous remarquez l’un des symptômes mentionnés plus haut comme étant inquiétants, n’hésitez pas à vous rendre aux urgences et à consulter un médecin pédiatre. Garder un œil sur le comportement de votre enfant quand vient le moment de la déjection vous permettra de détecter plus facilement un cas de constipation dangereux ou bénin. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laissez un commentaire