Hyaluron Pen, comment fonctionne t-il ? Notre avis sur les dangers

Retrouver sa jeunesse, avoir des lèvres pulpeuses et cacher les rides, voilà les promesses de l’Hyaluron Pen  ou le stylo à l’acide hyaluronique. Ce produit miracle, annoncé comme une révolution, n’est pourtant pas sans danger. En effet, de nombreux effets indésirables arrivent justes après l’effet de beauté spontané. Il est même dangereux pour la santé.

Voir également notre avis sur le lifting colombien.

Le phénomène HA

L’injection d’acide hyaluronique (ou HA) est la solution miraculeuse pour les personnes qui souhaitent acheter une nouvelle jeunesse. C’est en tout cas ce que les publicités et les spécialistes des produits anti-âge nous disent. Le HA est considéré comme un produit sain. Il l’est, effectivement.

Les avantages sont nombreux :

  • Produit naturel et biodégradable,
  • Effet visible et immédiat,
  • Bouchage des rides profondes jusqu’à disparition totale,
  • Renforcement du volume des  lèvres,
  • Quantité d’acide contrôlée,
  • Facilité d’utilisation,
  • Diminution des interventions médicales.

Une séance d’injection peut durer entre 10 à 30 minutes. Les premiers résultats sont visibles juste après. Les rides sont effacées et les lèvres gonflent littéralement. Les effets définitifs ne sont palpables que dans les dix jours suivant l’opération. C’est le délai minimum de l’assimilation du produit par l’organisme.

Une injection maison

Hyaluron Pen comprend des ressorts spéciaux qui facilitent l’introduction de l’HA sous la peau. Cela se fait très rapidement. Le trou laissé par l’aiguille est microscopique, beaucoup plus petit que celle d’une aiguille. Après la propulsion, l’acide est absorbé et distribué de façon uniforme sous la peau. Le procédé est donc moins abrasif.

Le stylo à l’acide hyaluronique promet des miracles et l’injection peut se faire à la maison. Le HA étant déjà présent sous la peau, cela devrait réduire les risques d’intolérance. Les effets disparaissent donc avec le temps. Ils ne durent que 6 à 8 mois. 

Seulement, il reste toujours un produit chimique. Plusieurs paramètres doivent être considérés avant l’application. Outre la question de l’âge, il est important d’entretenir de bonnes habitudes de vie comme une alimentation saine et une interdiction de fumer. Les zones d’intervention doivent aussi être étudiées. Et le niveau d’exposition aux rayons UV est pris en compte.

Les risques

L’utilisation de l’acide hyaluronique s’est étendue dans le domaine du cosmétique. Une seringue qui coûte dans les 150 euros et une intervention médicale était obligatoire auparavant. Mais le modèle en stylo a été créé pour une utilisation à domicile. Tout le monde, les jeunes comme les moins jeunes peuvent ainsi s’en approprier.

Le risque, c’est une utilisation démesurée et un effet grenouille. Évidemment, vous aurez des lèvres pulpeuses et vous pourrez camoufler « certaines imperfections ». Mais votre peau en souffrira. À la longue, les petits trous peuvent causer des relâchements de la peau. Mais ça reste à prouver.

Les complications et risques de rejet sont aussi à prévoir. Les utilisateurs habituels pourraient ne pas attendre la dégradation totale des précédents acides avant d’injecter de nouvelles doses. Et les doses ne sont pas évidemment respectées. 

Les dangers

Sur le long terme, l’Hyaluron Pen peut détruire les cellules du visage, du cou et des lèvres. Comme il n’existe pas de suivi médical, les gens se limitent aux tutos sur internet. Pourtant, il est impossible de reproduire les bons gestes et de faire suffisamment attention pour ne pas abîmer les tissus de la peau.

Même les assistants médicaux ne sont pas réellement compétents. Seuls les médecins habilités et formés sont suffisamment adroits pour les injections. D’autres effets indésirables comme les réactions inflammatoires aiguës ou chroniques peuvent surgir. Les points d’injection peuvent également présenter des abcès,  des rougeurspersistantes ou des granulomes. Des herpès labiaux peuvent apparaître chez les personnes prédisposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *